Actualités

Exercice de sécurité civile

22/03/2017
Exercice de sécurité civile

La directive européenne sur les établissements industriels SEVESO – Seuil haut – (sites industriels présentant des risques d’accident majeurs) impose la tenue d’exercices de sécurité civile sur les sites concernés tous les trois ans.

Dans ce cadre, la préfecture de la Meuse, les services concernés, l’armée, les entreprises INEOS et Lactoserum et les collectivités locales (Conseil Départemental, Communauté d’agglomération du Grand Verdun, mairies de Belleray, Belleville-sur-Meuse, Belrupt-en-Verdunois, Dugny-sur-Meuse, Fromeréville-les-Vallons, Haudainville, Landrecourt-Lempire, Nixéville-Blercourt, Sivry-la-Perche, Thierville-sur-Meuse et Verdun) seront mobilisés sur un exercice de sécurité civile qui se déroulera le 22 mars 2017 à partir de 9H30.

Cet exercice est destiné à évaluer et améliorer la capacité opérationnelle des acteurs et à préparer les réponses les plus efficaces pour la protection de la population avoisinante.

Il ne perturbera pas la circulation et le fonctionnement habituel de la vie des habitants du périmètre concerné.

Dans le cadre de cet exercice, les sirènes du système d’alerte et d’information à la population (SAIP) situées rue Jules Ferry et rue Mautroté à Verdun et au-dessus de la mairie de Thierville-sur-Meuse seront déclenchées sur décision de la Préfète. Les riverains devront alors appliquer les réflexes en cas d’alerte.

  • Comment interpréter les signaux émis par les sirènes d’alerte ?

 Le signal national d’alerte émis par les sirènes est un son montant et descendant. Les sirènes peuvent retentir de deux façons :

- Pour donner le signal d'alerte : 3 séquences d'1 minute et 41 secondes, séparées par un silence

- Pour annoncer la fin de l'alerte : son continu de 30 secondes

Lors de l’exercice, la sirène de fin d’alerte devrait retentir 5 minutes après avoir été déclenchée.

 

  • Quels sont les réflexes à adopter en cas d’alerte ?

En cas d’alerte, la consigne principale est le confinement.

  • Si vous êtes dehors : rejoignez le bâtiment le plus proche, la rue est le lieu le plus exposé.
  • Si vous êtes en voiture : coupez la ventilation de votre véhicule, arrêtez-vous et réfugiez-vous dans le bâtiment le plus proche. Ne vous enfuyez pas : vous seriez d’avantage exposé et vous gêneriez la circulation des véhicules de secours.
  • Si vous êtes à l’intérieur : restez à l’intérieur du bâtiment (chez vous, votre lieu de travail, lieu public…), ne tentez pas de vous rendre sur les lieux de l’incident (le périmètre est bouclé) et n’allez pas chercher vos enfants à l’école, ils y sont protégés : les enseignants s’en occupent.

> Protégez-vous : Une fois à l’abri, fermez les portes et les fenêtres. Obturez les aérations, arrêtez les ventilations et réduisez le chauffage. Ne fumez pas et évitez toute flamme ou manoeuvre susceptible de créer une étincelle.

Respirez à travers un linge épais humide. En cas de picotements sur les parties découvertes du corps, lavez-les à grande eau. En cas de brûlures, douchez-vous abondamment.

> Tenez vous informé auprès des médias locaux et respectez les consignes diffusées sur France Info (fréquence FM 106.3), les autres radios locales ou France Télévisions.  Des points de situation seront également postés sur le site de la Préfecture de la Meuse : www.meuse.gouv.fr et ses réseaux sociaux (Facebook, Twitter).

> Gardez votre calme : les services de secours sont mobilisés. Evitez de téléphoner afin de ne pas saturer les réseaux et ne contactez les secours qu’en cas d’urgence vitale.

Enfin, ne sortez qu’en fin d’alerte ou sur ordre d’évacuation.

Consignes de sécurité