Le village

                                                Situation géographique : 

Haudainville est un petit village situé le long du fleuve Meuse qui comptait 955 habitants en 2011.

Situé à 5 kilomètres au sud de Verdun, notre village est traversé par la RD 964, axe routier qui relie Verdun à Dieue-sur-Meuse, Saint-Mihiel,… mais surtout qui dessert l’autoroute A4 en direction de Metz.

La commune se situe dans la vallée de la Meuse, sur la rive droite du fleuve doublé dans sa traversée de la commune par le Canal de l’Est.

 

Population :

Les habitants d’Haudainville s’appellent les Haudainvillois. Ils étaient autrefois surnommés « Les Ânes », à l’époque où ils se rendaient à Verdun pour livrer leur lait avec leurs charrettes tirées par des ânes.

La population d’Haudainville est en augmentation par rapport au recensement précédent avec l’arrivée au village de nouvelles constructions (notamment au Coteau de la Louvière et lotissement de la Marjolaine). Elle affiche 98 habitants de plus qu’en 1999 soit une augmentation de 11%.

En 2005, parmi les 977 habitants, on comptait 486 actifs : Au moment du recensement 454 personnes travaillaient tandis que 32 personnes étaient à la recherche d’un emploi. Les retraités représentaient 15,9% de la population.

 

Economie :

La superficie du territoire communal est de 11,1 km2 se décomposant en surface boisée, terre agricole et zone urbanisée.

En 2002, la commune d’Haudainville est entrée dans la Communauté de Commune du Verdunnois (CODECOM de Verdun) avec 4 autres villages : Bethelainville, Sivry-la-Perche, Thierville-sur-Meuse et VERDUN regroupant une population de 26162 habitants. Haudainville a ainsi transféré 80% de ses compétences communales vers la CODECOM.

Haudainville compte encore quelques entreprises au cœur du village mais c’est essentiellement à la porte sud de Verdun qu’Haudainville a développé sa zone commerciale qui jouxte celle de Verdun.

 

Tourisme :

Au cœur d’Haudainville, vous pourrez découvrir l’église Saint Symphorien dont le cœur date de 1726 et l’ancien lavoir particulièrement original avec son toit de lauzes (pierres plates). L’été, le site des Carrières des Fours à Chaux, récemment restauré, présente un spectacle son et lumière qui relate l’histoire de la première Guerre Mondiale, intitulé « Des flammes… à la lumière ».