A voir à Haudainville

Le fort Curely

Le fort dit Fort Curély a été construit de 1876 à 1879 selon le système Serré de Rivières. Il a ensuite été renforcé en 1895 et 1896 puis de 1900 à 1905.

Le fort d’Haudainville fait parti des premiers forts construits à Verdun, il assure la jonction avec le rideau défensif des Hauts de Meuse par le biais du fort avancé de Génicourt. Le fort est construit en rive droite de la Meuse à 345 mètres d’altitude. Il surveille la route de Toul venant de St Mihiel et les intervalles entre les forts de Rozelier et celui de Dugny.

Monument à la mémoire de John Church

La stèle John Church est située au cœur du village, dans le square du même nom (square John Church). 

Le 21 mai 1944, à 500 m du village, John M. Church, pilote américain second lieutenant  au 22ème Fighter Squadrom de l'US Army Air Force, a été abattu par la chasse allemande à bord de son chasseur P-47 Thunderbolt D. Il avait 28 ans. Il est mort pour notre liberté. Haudainville s'en est souvenu le 25 mai 1998.

Le monument aux Morts

Les Monuments aux Morts furent, pour leur immense majorité d'entre eux, érigés entre 1919 et 1925 et rappellent à nos mémoires le nom des hommes de la commune morts lors des conflits militaires. Quasiment inexistants avant la première guerre mondiale - 1914-1918, ils sont devenus partie intégrante et obligée des monuments et bâtiments communaux, au même titre que l'église, la mairie ou l'école publique. Toutes les communes de France, de la plus grande agglomération aux plus petites communes rurales, ont fait graver un marbre ou fait sculpter un monument à la mémoire de leurs morts militaires. Depuis 1918, les noms des morts du second conflit mondial, de la guerre d'Indochine ou d'Algérie ont souvent été rajoutés sur ces monuments.

Les Veilleurs de la Paix

Le 7 janvier 2002, l'ANPAVI dévoilait la statutaire "Les veilleurs de la Paix", réplique agrandie des "Gardiens de l'Espace", une oeuvre de Xavier Dambrine inaugurée en avril 1997 dans les jardins de l'ambassade à SARAJEVO.

Ce lieu honore la mémoire des militaires français morts pour la paix en ex-Yougoslavie en associant toutes les victimes de la "4ème génération du feu" en Opérations Extérieures.

 Téléchargez le document de présentation de l'ANPAVI.

La nécropole

La nécropole d'Haudainville située rue de Butry accueille 210 français sur 1 175 m2.

Crée en 1916, elle a fait l'objet d'une réfection totale en 1967.

Pour rechercher une sépulture, vous pouvez vous rendre sur le site "Mémoire des hommes" en cliquant ICI

L'église Saint Symphorien

Le choeur de l'église paroissiale Saint-Symphorien date de 1726 tandis que le reste de l'édifice a été achevé en 1776.

L'église a fait l'objet d'une restauration en 1862.

La porte d'entrée a été remplacée en 2015 par une nouvelle porte en chêne.

Le lavoir

Le lavoir, situé à la sortie sud du village a fait l'objet d'une restauration. Son bassin a été bouché pour en faire un foyer pour les jeunes.

Croix et chapelles